La grande majorité des gens qui souffrent de Glossophobie ont d’abord un manque de confiance en elles. La peur du jugement, de se tromper ou du ridicule vont faire que ces personnes vont se dévaloriser intérieurement, en pensant au pire les concernant. 

Je vous imagine en train de parcourir ce chapitre en vous disant « Alors Pierre, comment gagner la confiance en moi pour parler aisément en public ? » Ma réponse à cette question serait en plusieurs étapes. 

La première consiste à noter maintenant sur une feuille de papier quels sont les moments clés de votre vie où vous avez actuellement confiance en vous. Cela peut être votre activité sportive favorite, conduire votre voiture, quelque chose que vous adorez faire dans votre travail, dans votre milieu familial. Peu importe, notez absolument tout ! Ensuite plongez-vous mentalement dans cet état de confiance que vous ressentez lorsque vous pratiquez ces activités qui font partie de votre champ de confiance en vous. Si vous avez réussi à acquérir de la confiance en vous dans tous ces domaines, je vous garantis que la prise de parole en public en fera aussi – très bientôt – partie ! 

Un autre point qui est essentiel est celui de la répétition. Pour prendre confiance en soi dans un domaine, il faut répéter cette action beaucoup de fois pour finir par la maitriser et l’intégrer dans votre comportement quotidien habituel. Un bébé tombe en moyenne 2000 fois avant de marcher. Son secret ? Les petits pas, et c’est la méthode dans laquelle je vous propose de me suivre maintenant !

Pour intégrer la méthode des petits pas dans la prise de parole en public, je vous propose cet exercice : réunissez des membres de votre famille ou de vos amis avec qui vous vous sentez en confiance et exercez-vous en leur faisant la présentation de votre choix comme si vous parliez devant un public inconnu. Répétez cet exercice minimum 5 fois. Cela vous permettra de vous exercer dans un cercle libéré de toute pression. 

Prenez soin de noter entre chaque session vos sensations positives et les points que vous souhaitez améliorer.  N’hésitez pas à demander également l’avis de votre auditoire sur les aspects que vous pouvez travailler davantage. C’est en appliquant tout ce que j’ai exposé dans ce chapitre que votre confiance en vous va augmenter progressivement. Vous allez voir !