fbpx

SE RELEVER D’UN TRAUMATISME AVEC LA MÉTHODE CLEEN

Un traumatisme non traité peut nous empêcher de vivre pleinement notre vie. Si nous faisons en sorte de le repousser ou l’ignorer, il finira par refaire surface sous forme de douleur, d’anxiété ou de maladie.
Il est important de trouver des moyens de briser le silence.
Dans une situation traumatisante, le centre de la parole peut fermer, ce qui peut être la raison pour laquelle les personnes qui y ont été exposés ont du mal à exprimer ce qui s’est passé avec des mots. Une thérapie basée uniquement sur la parole peut donc être insuffisante, le coaching de régulation émotionnelle CLEEN peut être un complément.
Lorsque nous nous focalisons sur les sensations physiques, nous aidons le corps à libérer les émotions réprimées cristallisées dans le corps.
→Les chercheurs ont pu analyser ce qu’il se passe physiquement au cerveau lors d’un traumatisme et peuvent aujourd’hui expliquer comment l’amygdale et l’hippocampe sont affectés, c’est-à-dire les parties du système limbique de notre cerveau qui contrôlent notre instinct de survie.
→L’amygdale est la partie du cerveau qui est rapide comme l’éclair et sans que nous en soyons conscients, elle donne des directives à notre système émotionnel. Le choix de l’amygdale n’est pas rationnel, son travail consiste à envoyer ses informations via les hormones de stress directement aux muscles afin que le corps puisse décider de clôturer, de fuir ou de devenir immobile – un instinct de survie.
→L’hippocampe est la partie du cerveau qui stocke des faits sur ce qui s’est passé. En danger de mort et de menace, il peut être submergé par la grande poussée d’adrénaline qui se déclenche, et sa fonction se déséquilibre.
L’hippocampe ne peut alors pas recevoir ou transmettre des informations indiquant que le danger a cessé et que cela entraînera la perte de temps, ce qui entraînera des flashbacks et rendra difficile la reproduction de ce qui s’est passé.
En savoir plus sur nos systèmes de défense et sur le fonctionnement du cerveau a été une clé dans ma vie.
Soyez patient dans votre processus.
En ce qui concerne notre rétablissement de la santé émotionnelle, cela se mesure dans la façon dont nous gérons le stress qui survient dans une situation ou dans un flashback, et dans la rapidité avec laquelle nous revenons au mode normal. Pour guérir, nous devons faire un petit pas à la fois. Nous devons renforcer la confiance en soi et l’estime de soi afin de pouvoir approfondir la guérison.
L’astuce consiste à être de moins en moins déclenché, à récupérer plus rapidement et enfin à apprendre à vivre avec ce que vous avez vécu. Une grande partie de la guérison des traumatismes peut être effectuée par vous-même, mais il est important d’obtenir un soutien extérieur si besoin.
L’humain a une incroyable capacité de récupération et re résilience, mais si vous sentez que vous avez du mal à faire fonctionner votre vie à cause de souvenirs intrusifs, de cauchemars et de peurs, vous pourriez alors demander de l’aide.
La thérapie consiste souvent à parler des souvenirs du traumatisme, des pensées et des rêves. Cependant, lorsque la parole ne suffit pas, le coaching de régulation émotionnelle CLEEN est une aide précieuse car il permet d’accéder aux sensations physiques cristallisées dans le corps.
Nous avons 2 esprits, l’un qui pense, l’autre qui ressent.
Je pense que ces 2 esprits sont interconnectés et que lorsque le mental ne nous permet pas de mettre de mots à une souffrance, nous pouvons laisser s’exprimer la partie qui ressent.
Je peux si vous le souhaitez vous aider dans ce processus en vous invitant à découvrir le coaching de régulation émotionnelle CLEEN en cliquant ici 
Prenez soin de vous.
Pierre.

Laisser un commentaire